Depuis plus de 10 ans, j’ai demandé à plusieurs centaines de joueurs qui n’aiment pas les jeux de table ou les jeux de cartes, ce qu’un jeu devrait comporter afin qu’ils y jouent. Il y a eu plusieurs défis à surmonter mais 5 d’entre eux sont devenus les problèmes les plus importants à régler. J’ai décidé de me concentrer essentiellement sur les 5 dimensions que les joueurs aimaient le moins :

* 1. Courbe d’apprentissage:Les joueurs n’aiment pas être assis à lire des règlements durant des heures. Dans VDimension, lorsque vous avez appris les mécaniques de base, le contenu important s’apprend de façon graduelle à travers les effets de cartes. Dès la fin de la première partie, les joueurs ne savent non seulement jouer mais sont compétitifs contre des vétérans!

* 2. Rejouabilité:Souvent, lorsqu’un jeu est facile à apprendre, il est aussi facile de l’oublier. La profondeur de VDimension permet aux joueurs de rejouer des milliers de parties, même des parties miroir (avec les mêmes royaumes), sans avoir la sensation qu’il y a redondance dans la façon de jouer. VDimension est plus un jeu d’adaptation que de planification. La plupart des joueurs apprécient.

* 3. Calibration du jeu: Un fait décevant pour la plupart des joueurs qui jouent à n’importe quels types de jeux, est qu’ils ont l’impression que peu importe les stratégies déployées, le jeu permettra à certaines mécaniques de remplacer tous les choix importants. 20 000 heures de développement ont été nécessaires afin de développer et calibrer les 450 cartes uniques de VDimension. Même si c’est impossible de prétendre qu’un jeu est parfaitement calibré, je crois que le niveau atteint dans VDimension sera l’une de ses plus grandes forces pour les joueurs qui apprécient cet aspect.

* 4. Prix abordable:Ça dit tout. La plupart des joueurs ne veulent pas nécessairement investir de grosses sommes d’argent pour avoir du plaisir et être compétitif dans un jeu de cartes ou de table. VDimension a complètement retiré la philosophie du « payez pour gagner » de l’équation. Je crois qu’un investissement de 20 $ à 40 $ (US) devrait être suffisant pour fournir tous les outils qu’un joueur a besoin pour être compétitif contre n’importe quel joueur. Le reste de l’investissement devrait être selon l’esthétique, les options d’extra‑personnalisation et les modes de jeu additionnels.

* 5. Toujours un espoir de gagner:Deux choses font chuter l’enthousiasme d’un joueur dans la plupart des jeux de table ou de cartes : A) Les parties où ils n’ont même pas le temps de jouer une carte qu’ils sont déjà détruits et B) Lentement mais sûrement agonisant plusieurs heures, même s’ils savent n’avoir aucun espoir de gagner. En offrant plusieurs conditions de victoire et plusieurs options de revirement dans la partie, il est simplement impossible de ne pas avoir l’espoir de gagner dans au moins une condition victorieuse durant la partie. Cet espoir de gagner est l’élément rassembleur qui crée un environnement de divertissement que tous les types de joueurs apprécient.

 

“LES RACINES DE L’UNIVERS VDIMENSION”

Il y a 25 ans, j’ai créé un petit jeu de rôles crayon-papier afin d’amuser mes amis. Comme ils avaient énormément de plaisir et demandaient plus de contenu chaque semaine, j’ai investi beaucoup de mon imagination et de mon temps à créer l’univers VDimension. J’ai développé cet univers sur une douzaine d’année, avec environ une quarantaine de joueurs devenus des joueurs réguliers. Éventuellement, tout cela a pris fin vu que ça prenait trop de mon temps et que ça me ralentissait dans toutes les autres sphères de ma vie. Lorsque j’ai débuté ma carrière chez Ubisoft en 2001, le mode crayon-papier a été mis de côté jusqu’à ce qu’une opportunité se présente afin d’utiliser ce riche univers.

Après avoir travaillé durant 6 ans chez Ubisoft au contrôle de la qualité, comme représentant du service à la clientèle, comme concepteur de niveaux et concepteur de jeux, je savais ce qu’il me restait à faire. Alors j’ai décidé de quitter mon travail et devenir travailleur autonome comme producteur et directeur créatif dans l’industrie du jeu vidéo. J’ai travaillé sur des projets qui ne me forceraient pas à signer des documents qui m’empêcheraient de développer mes propres idées. Lorsque tout est devenu clair, que je voulais mettre toute mon énergie et mon expertise au profit de jeux de table et de cartes, j’ai trouvé que le meilleur univers qui pourrait en bénéficier était celui dans lequel j’avais déjà investi plusieurs années. Les pièces du casse-tête commençaient à se placer; le jeu de table VDimension serait l’introduction à ce merveilleux univers.

Si le jeu de table est un succès, il pourrait ouvrir la porte pour développer d’autres styles de jeux (RTS-FPS, RPG sandbox et grandeur nature) afin que VDimension devienne une franchise de 5 genres spécifiques. J’avais désormais toute l’expérience nécessaire afin que cela se produise, alors je me suis lancé il y a de ça 10 ans et je suis à la veille de pouvoir vous en faire goûter les fruits.